Régiment d'Assaut du Grand-Empire

Forum de la Compagnie R.A.G.E. (Régiment d'Assaut du Grand Empire). MMORPG Combattre ou Mourir: http://www.combattre-ou-mourir.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Objectif: RAA*

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Objectif: RAA*   Lun 20 Aoû - 0:55

Résumé:

La campagne de déstabilisation de la Lune menée par le GE et l'AT fut marquée par la victoire de l'Alliance, et l'implantation d'une partie de ses troupes "régulieres" sur le satellite, mais aussi par la mystérieuse disparition des RAA*. Dark-Seven fesait partie de ces soldats, comme les autres il fut capturé, lobotomisé et enfermé dans le sous sol d'un grand etablissement lunaire...Mais son ex-colonel, Dark-Glorfindel, encore colonel du RAA, avec le soutient de la générale Noctalia obtint le clonage illégal de "DS", avec des données mémorielles antérieures a son transfuge. Le sous-lieutenant se fit alors appeller "Light-Seven" (LS), et ne se rapellant pas de son passage au RAA*, repris une carriere militaire "normale" au sein de l'Alliance Terrestre, malgré l'absence de sa compagne Neocam, elle aussi capturée avec les autres RAA*.
Alors que LS coulait des jours heureux de vice-colonel RAA lors de la campagne de Russie, gueulant sur ses subalternes, il fut contacté par le grand inquisiteur FurFur, qui menaçait de tout reveller de son clonage illégal s'il ne partait pas a la recherche des autres RAA*, dont il avait des informations quant a leur localisation... LS partit donc a la recherche de son passé, suivi par son binome, Pulse, chargé par l'EM Allié de sa surveillance. Direction? La Lune.


Dernière édition par le Dim 9 Sep - 22:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Lun 20 Aoû - 0:58

Le 15 septembre 2156, 17h13, plage Australienne

Light-Seven mettait enfin pied a terre, abandonnant derrière lui un zodiac volé en Nouvelle-Guinée. Le sable de la plage Australienne ne lui donnait pas envie d'y marcher pieds nus: algues et crabes y côtoyaient douilles, chargeurs, et sûrement mines. C'est donc avec prudence que l'ancien mineur-fonceur dans le tas fit ses premiers pas au Nord-Est du continent. Il fallait cependant faire vite: Pulse le suivait, et il le savait. Il l'avait suivit en Estonie, suite à sa désertion, et quelle ne fut pas sa surprise que d'être accueillit par une rafale de famas X1 à la descente de son avion en Chine. Heureusement le pays impérial se préoccupait encore de la sécurité de ses aéroports et les services de sécurité mirent temporairement Pulse en fuite. Mais ce n'était que partie remise: Viêt-Nam, Laos, Thaïlande, Indonésie... Pulse était toujours là, soit sur ses traces, soit à l'attendre en embuscade.
Light-Seven se gratta le menton, qu'il n'avait pu raser depuis un moment, pensif... Maintenant Pulse était derrière, mais pour combien de temps?
Il lui avait fallu 2 semaines pour rejoindre l'Australie, ce qui était relativement court vu le chemin parcouru, et les circonstances. En effet, en quittant la Russie, LS avait prévu de se rendre sur la Lune en voyageant clandestinement dans un transporteur lunaire: en allant en Australie, "base" lunaire historique, il était sur de pouvoir trouver un transporteur pas trop plein, et s'y glisser discrètement... Le problème, c'est que l'Alliance et l'Empire décidèrent, une semaine avant son arrivée en Océanie, d'y dépêcher leurs troupes afin de porter un gros coup au forces lunaires... mais il était trop tard pour faire demi tour, et s'il fallait repasser par un champ de bataille, ce serait fait... pour retrouver le RAA* et....


*click!*

Light-Seven:...merde.

Ce bruit, LS le connaissait trop bien. Mine de type 2, une Betty. Charmant engin explosif qui saute la hauteur de un mètre lorsque vous enlevait votre pied de dessus, afin de vous exploser au niveau du ventre, ou des parties sensibles si vous êtes -contrairement a LS- un peu grand. Jamais LS n'avait eu aussi peur de mourir que ces dernières semaines: maintenant toute mort serait définitive, sans retour en cuve pour le traître a l'Alliance. Il s'affaira donc a un déminage délicat...

Le 15 septembre 2156, 17h34, plage Australienne

Pulse posait a son tour ses bottes sur la même plage. Il avait compris le plan de son ancien supérieur depuis la Thaïlande: rejoindre la Lune par l'Australie. Cependant, il avait pensé un instant que ce dernier abandonnerait son projet aux vues de l'arrivée des troupes des divers corps expéditionnaires. Mais il n'en fut rien, et désormais LS était en Australie, comme le confirmait le zodiac abandonné non loin de la. Pulse cherchait des traces, au loin... il faisait beau, trop beau, et le soleil l'empêchait de porter son regard partout ou il l'aurait voulu, et ses lunettes n'y changèrent rien.

Pêcheur sur l'embarcation: 'faudrait peut être me payer maintenant, monsieur.
Pulse: Vos services ont été réquisitionnés par l'Alliance Terrestre, elle vous en remercie.

Il s'était arrêté de marcher, et fixait désormais l'homme au travers de ses lunettes de soleil.
La vue de ce jeune soldat aux cheveux pourtant gris, et au bras gauche mécanique n'avait pas rassuré le pêcheur, dès le début. Quand il vit que celui-ci commençait a tapoter légèrement son Famas X1, il décida qu'il été trop vieux pour tout ça, et parti.
Pulse s'approcha du zodiac, puis suivit les traces de pas que l'ex vice-colonel n'avait pas pris la peine d'effacer. Comme prévu, il se dirigeait vers le Sud-Est du continent, dernier bastion lunaire.


Le 15 septembre 2156, 17h45, a l'autre bout des traces de pas

*explosion lointaine*
LS:...claymore.

Il avait enfin réussi a se débarrasser de cette foutue Betty, Pulse semblait avoir eu moins de chance que lui.

LS:...pourtant je lui ai appris a déminer a ce con...

Peut importe, tout ce qui ralentissait Pulse était bon. Et lui, au moins, pouvait être cloné...dans quelque jour, LS ourrait prendre un transporteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Lun 20 Aoû - 0:59

Le 25 septembre 2156, 22h48, Sud-Est Australien, près d'un transporteur lunaire

Light-Seven posait discrètement le pied sur la passerelle de chargement du vaisseau lunaire prêt au décollage. Une semaine pour traverser les zones de combat, en empruntant les systèmes de tubes de nombreux camps plus ou moins furtivement, en marchant toutes les nuits... LS était épuisé.
Il n'avait pas entendu les coups de feu, mais le bruit des balles qui ricochèrent sur la carlingue du vaisseau, juste au dessus de sa tête, le ramenait a la réalité.
Il n'avait pas revu Pulse depuis qu'il était en Australie, il avait du mourir sur cette mine sur la plage... et LS était persuadé que suite a un clonage il aurait perdu sa trace. Mais ce gamin était plus tenace que prévu.
LS s'engouffra dans le vaisseau, espérant que Pulse arrêterait de faire tant de boucan.
Pulse le suivit a l'intérieur du transporteur, et fut vite repéré par un soldat Lunaire.


soldat lunaire:(pointant un m16 sur Pulse) Qu'est ce que tu fous la toi?
Pulse: Je... euh....
soldat lunaire: D'après les conventions, tout soldat non lunaire retrouvé dans nos transporteurs devra être abattu, sans espérer pouvoir être cloné par son arm... arg!

Pulse avait plaqué son adversaire contre la paroi du transporteur et serrait sa gorge dans sa "main" gauche, la mécanique.

Pulse: Tu parles trop, soldat.
soldat lunaire: Intr...!

Le soldat ne pu finir d'interpeller ses camarades: un éclair bleuté avait fendu l'air juste au dessus de la tête de Pulse, séparant celle du Lunaire en deux parties inégales.
Pulse lâcha le... reste de Lunaire qui lui restait entre les mains d'un air quelque peu dégoûté puis se retourna. LS, vêtu du bleu lunaire, d'une armure T-40, et d'un m16 rangeait son épée laser dans une de ses poches.


LS: Et toi tu fais trop de bruit, major.

LS ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire: pour passer de sous-lieut' a major, Pulse n'avait effectivement pas du souffrir bien longtemps des ravages causés par la mine sur la plage.
Pulse, ne comprenant pourquoi l'homme qu'il avait pour mission de ramener a l'Alliance mort ou vif ne l'avait pas abattu, pointa lentement son m4a2-sd sur lui.


Pulse: Vous rentrez avec moi.
LS:(ricanant) Non, toi tu pars avec moi. Prends son uniforme.

Pulse ne bougea pas d'un millimètre

Pulse: Jamais. Et arrête de jouer au con, on rentre.
LS: Ah, et comment?

Les moteurs du vaisseau, qui vrombissaient depuis un moment s'étaient mis a faire un bruit qui indiquait le décollage. Pulse se rua vers le sas qui lui avait permis de rentrer, mais ne réussit a l'ouvrir. Il sentait que son corps était de plus en plus attiré vers la terre, sous l'effet du décollage. Il se retourna vers LS, m4a2 en joue.

Pulse: Dans ce cas...
LS: Mauvais choix petit... tu n'as pas écouté ce que t'a dit notre ami?

LS fit un geste de la tête vers le cadavre du lunaire.

LS: T'écoutes jamais ce qu'on te dit ma parole. Tu crois que nos amis Lunaires vont te laisser rentrer sur Terre en voulant bien les excuser de t'avoir embarqué par mégarde? Tu violes les conventions internationales. Mort sans clonage. Je suis ton ticket de retour, ton sauveur, ton Jésus...
Pulse: Trêve de conneries, quel est le marché?
LS: Tu mets les habits du monsieur, tu obéis a mes ordres, tu m'aides a libérer le RAA*, et tu peux rentrer chez toi, avec ma précieuse aide.
Pulse: Et vous vous rendez?

Des bruits de pas se firent entendre non loin. LS tourna légèrement la tête pour mieux percevoir d'ou ils venaient, Pulse fit de même... LS en profita pour le plaquer contre le mur, pointant son épée laser éteinte sur la tête de son ancien binôme, menaçant de l'allumer.

LS: Tu mets ses fringues.

L'ordre avait été soufflé avec rage et empressement. Pulse s'exécuta.
Le lendemain, ils étaient sur la Lune, et ce pour un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Lun 20 Aoû - 1:00

Le 15 Janvier 2157, 21h07, bar Lunaire

Journaliste:Vous pourrez voir tous les détails de cet évènement ici. Cette affaire nous permet d'observer le manque d'efficacité et la barbarie des services alliés.
Reporteur: En effet mon cher Patrick, d'après les témoignages des voisins, ce fut un vrai massacre ici. Les Impériaux dépêchés ici ont du fuir, laissant derrière eux la famille Kermarec au feu nourri des alliés.
Journaliste: Merci pour ce reportage, ne vous faites pas attrapé par les services de sécurité...
Reporteur: Bien sur, car on sait qu'ici la liberté de la presse n'est pas non plus très...

On entendit quelques bruits puis le reporteur disparu de l'écran.
Au fond du bar, LS eut un sourire malsain. Comme si ici, sur la lune, la liberté de la presse était respecté...
M'enfin, les fouilles merdes lunaires, ces journalistes a deux sous lui avaient au moins permis de se tenir informer de l'évolution des évènements sur Terre, pendant que lui fouillait la Lune. Les troupes se trouvaient désormais au Kenya, mais ce n'est pas l'info qui avait le plus retenu LS. Le RAA* avait été reformé. Avec des soldats inconnus sous ce blason, et pour cause, les légendaires RAA* étés tous prisonniers sur la Lune, LS avait pu le vérifier. Lorsqu'il avait appris la nouvelle, LS avait éclaté son verre de whisky sur la table. Qui était ce CroCell pour recréer cette compagnie légendaire, sans même un de ces anciens combattants? Un officier avide de pouvoir, comme tant d'autres, sûrement... Il avait aussi appris que le RAA avait été détruit. Son ancienne compagnie avait même rejoint ce fake de RAA*. Il avait faillit envoyer un message a Kermarec, l'un des seul qui l'écouterait pour lui dire son erreur, mais LS avait trop peur de se faire repérer... il ne leur en voulait pas: ils leur avait tellement parlés "du bon vieux temps" où il servait au RAA*...


Journaliste: Ha? On apprend a l'instant que le soldat Kermarec se serait suicidé suite aux évènements que nous venons de détailler...

LS leva la tête de son verre. Pulse à ses cotés en fît de même.
Pendant un moment ils se demandèrent s'ils avaient bien entendu. La famille Kermarec avait été tuée lors d'une opération pour la rapatrier vers la Russie, suite au transfuge de Matthieu, et les Lunaires se faisait un malin plaisir a commenter ce lamentable échec des services secrets impériaux, et la barbarie de l'alliance, qui avait tuée tous les civils de la maison Kermarec.


Journaliste: ...cet évènement nous montre également l'incapacité des services de soins psychologique de l'Empire...

LS restait bouche bée dans sa capuche, qui lui tombait jusqu'aux yeux. Kermarec suicidé?
C'est la gorge serrée que LS et Pulse se levèrent et quittèrent le bar. Pendant ce temps la télé lunaire passait un reportage sur Kermarec "un officier sans talent, que l'on voit ici en compagnie de son vice colonel de l'époque, Ligth-Seven, aussi connu ici sous le pseudonyme de "gros connard d'infiltré", suite aux..."...
LS se résout à transmettre un message a Godanov, binôme de Kermarec, malgré le risque encouru...



Citation :
Les communications sont difficiles...
J'ai appris votre transfuge et la destruction de compagnie.
Godanov, je dois vous prévenir du manque de confiance que j'ai en le nouveau RAA*.
J'ai également appris les problèmes avec la famille Kermarec, vous savez, les info lulu sont très friandes des bourdes Impériales et Alliées...
C'est donc avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la perte de ce grand soldat, donc je garderai des souvenir impérissables...
Condoléances.
Fin de communication.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 2:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Lun 20 Aoû - 1:00

Le 15 Avril 2157, 23h47, hangar lunaire désaffecté

L'odeur de moisi du "Quartier Général" de l'Ex vice colonel commençait sérieusement à attaquer la cloison nasale de Pulse, lui rappelant cruellement son enfance d'héroïnomane dans les quartiers... enfin les ruines de New York, avant que l'armée Alliée lui donne l'occasion de.... mais c'était une autre histoire. Seule une faible lueur, provenant du seul néon entier du sous sol du hangar, éclairait les plans de l'une des stations de recherche lunaire que LS avait réussi à se procurer. Après des mois de "démarches" auprès des clients des bars Lunaires les plus malfamés, ils avaient entendu parler d'un laboratoire ou seraient enfermés les RAA*... LS était allé vérifier, et avait pu, disait-il, entre-apercevoir de loin dans le noir à la lumière du clair de lune Cerbère attaché à un lit. Mais tout cela ne collait pas... comment LS aurait il pu voir Cerbère à la lumière du clair de Lune si nous étions bien sur la Lune? Refusant de croire que son ancien supérieur puisse s'être trompé ou mentir, il en était venu à la conclusion que nous vivions dans la matrice, et que donc, de temps en temps, il y avait des bugs. LS ne pouvait avoir tort. Bon quand il avait dit a Pulse, en lui montrant le hangar le plus pourri de la surface Lunaire que ce serait la meilleure planque de la planète, enfin du satellite, et qu'en plus ça serait confortable, Pulse s'était permis de douter. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand il lui montra le sous sol, dans lequel était une télévision et 2matelas (dont il fallut chasser les propriétaires)!

Homme en tenu de combat: Dis Pulse, il est ou le Colonel?
Pulse: Il est allé repérer les lieux, les horaires des gardes.... comme tout les soirs Mike, comme je te l'ai dit 'y a 5minutes...
Homme en tenu de combat: Ah oui c'est vrai!

Et il retourna s'asseoir devant la télé. LS avait recruté 5 de ce genre de type: des mercenaires tellement bêtes qu'ils n'avaient pas réussit à passer le test d'aptitudes intellectuelles de l'armée lunaire, bien qu'il ne soit généralement pas un critère limitant, à en juger par le QI moyen du soldat lunaire... LS leur avait dit qu'il les payerait après la mission et qu'ils devaient eux même s'armer. (LS n'avait plus une thune, il avait du revendre armure, armes, CoM-Link pour subvenir a ses besoins) Les hommes n'avaient pas posé de questions, pas même sur la mission, à part un qui avait demandé si ça serait dur...

LS: PULSE NON DE DIEU MES PLANS!

Pulse s'était endormi sur la caisse en bois qui servait de plan de travail au "Colonel" (auto-proclamé). Il n'eut pas le temps de lever la tête et d'ouvrir entièrement les yeux que LS l'avait attrapé par les cheveux et lui explosait le nez sur la caisse, ajoutant son sang à la bave qu'il avait laissé sur les plans.

LS: Putain tu sais combien ils m'ont coûtés ces plans!

LS était effectivement habillé comme un clochard, et si ce n'est ses anciennes épaulettes en acier de Vice-Colonel qu'il avait tant bien que mal cousu à son haut, rien de sembler indiquer que cet homme avait fait l'armée.

Pulse: Désolé Patron.

LS jeta un regard noir à Pulse, qui, se tenant le nez, se demandait quand tout ça serait fini, quand il pourrait rentrer sur Terre et ramener LS à l'AT...

LS: Au moins maintenant tu ne te plaindras plus de l'odeur.
Mike: Pourquoi?
LS: Je viens de lui éclater le nez Mike...
Mike: Hahahaha, très drôle colonel.
LS: Oui bon, ta gueule. Fous moi la paix je dois parler avec lui.

Mike fit un garde a vous de troufion, puis retourna a la télé.

LS: Pulse, on a une date pour l'opération...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Lun 20 Aoû - 2:40

Le 18 Avril 2157, 00h16, centre de recherche génétique lunaire

Le bâtiment face auquel se trouvait le groupe mené par LS, haut d'une dizaine d'étages, n'était éclairé que par les lampadaires de la rue, rien à l'intérieur ne semblait indiquer une d'activité nocturne. Tout les mercenaires regardaient le sommet de l'immeuble. LS lui savait que les RAA* étaient là, et il savait où.

Homme armé d'un MP5-Navy-sd: C'est haut 4 étages colonel, on y monte comment déjà?
LS: Je t'ai déjà expliqué le plan, et c'est au 4eme étage, mais au 4eme sous-sol, Jak.

Ces gars étaient cons comme les pieds, et quand il les avait recruté, ils ne savaient même pas tirer. Pulse avait dû leur apprendre les bases, mais tout indiquait qu'ils ne survivraient pas a la soirée.

LS: On va rentrer par la porte de service de derrière, comme vous voyez, les gardes attendent leur relève.
Jak: Elle est ou cette porte colonel?
LS: Derrière Jak, et on ne pose plus de questions en opération, on obéis.

Pulse fit sauter la serrure, tout le monde rentra, et suivit LS dans un petite pièce près de la porte. Vestiaire. LS et Pulse enfilèrent des blouses blanches, qui, bien que choisies larges, laissaient entrevoir l'armure T-20 de Pulse. LS mis son épée laser dans la poche de la blouse.

LS: Pour vous c'est ici.

LS indiqua à ses mercenaires une autre salle où ils purent enfiler des tenues d'hommes de ménages.

Mike: Ca me rappelle mon ancien boulot...
LS: Cachez vos armes dans les bacs... et ne mets pas d'eau dedans Mike!

LS guida le plus naturellement possible sa troupe dans les couloir qu'il avait du parcourir dans l'ombre des mois plutôt, quand il était allé vérifier la présence du RAA* dans les lieux. Arrivé au 4eme sous-sol, une massive porte métallique leur barra le chemin.

LS: Ha. Ca se complique.
Pulse: Je... pardon, tu savais pas qu'il y avait une porte la?
Jak: Je sors les explosifs colonel?
LS: Pas encore Jak. J'étais passé par les conduits d'aérations la dernière fois.
Mike: Ben allons y!
LS: Ca aurait été avec plaisir si tu ne pesais pas 130kg pour 1m70 Mike.

Mike regardait son ventre avec une larme a l’œil. Il ne supportait plus ce corps. Mais il ne savait pas que chez lui, c'était le cerveau qu'on supportait mal.

Jeune fille trop canon en blouse blanche: Qui...?

La fille venait de sortir par la massive porte, ne comprenant pas pourquoi des hommes en blouses inconnus tapaient la discute avec des agents d'entretiens sans balais, sa surprise était compréhensible. Pulse l'étrangla discrètement un peu à l'écart, en profitant pour lui toucher les fesses, et un peu la poitrine aussi...

Pulse: Quel dommage...
LS: On vient de nous ouvrir et tu trouves ça dommage? je te comprendrai jamais.
Pulse: Mais...

LS passa la porte, et 5 minutes plus tard, le groupe arriva a un embranchement.

LS: Bon, Jak, Mike, John, Bob et toi la dont je me rappelle plus le nom, vous partez à droite. Pulse et moi, à gauche. Vous vous rappelez que vous devez trouver la salle de clonage?

Les hommes hochèrent la tête.

LS: Parfait. Sur ce, à di... à bientôt.

Le groupe se sépara. Pulse regarda étrangement LS, qui lui souriait d'un sourire aussi étrangement sadique.

LS: Jusque la tout se passe bien, et si je ne m'abuse les infirmières devraient arriver dans 5 minutes.

LS s'adossa au mur et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Mar 21 Aoû - 19:34

Le 18 Avril 2157, 00h48, même endroit

Avec 8 minutes de retard, les infirmières arrivèrent devant la porte de la chambre renommée, en l'honneur de ses occupants, la chambre 666. Surprise de voir un "médecin" levé à cette heure pour venir voir le peu de ce qu'il restait de vivant dans cette pièce, elle avala tout ce que lui dit LS. (Et pas autre chose bande de coquins!)

LS: Bonjour de suis le Professeur... Chaynes et voici le Docteur... Dupont.
Infirmière Sexy: Dupond?
LS: Non, Dupont, c'est un français.
Infirmière Sexy: Ben avec un nom comme ça... que faites vous la?
LS: Top Secret, ha ha, comme on dit ici, hein? Je viens voir les... hum... patients?
Infirmière Moins Sexy Mais Pas Mal Quand Même: Les prisonniers vous voulez dire?
LS: Voila...

Les courtes études médicales qu'avait fait LS avant d'intégrer l'armée lui donnèrent du crédit dans la discussion qui suivit. Les infirmières ouvrirent enfin, et rentrèrent dans la chambre 666 avec LS et Pulse, qui referma la porte derrière elles.

InfSex: Enfin Docteur, hihihi
IMSMPMQM: Déjà?
LS: Oui. Pulse, sorts ton arme.

LS s'était figé au milieu de la rangée de lits où gisaient ses camarades, sa copine et... lui.
Les infirmières attendaient une autre "arme" qu'un M4A2-SD, se regardèrent en pensant "quel trip bizarre!", et ce fut bien leur dernière pensée. LS entendit à peine le bruit sourd des 2corps qui s'effondraient sur le sol, submergé d'un sentiment étrange.
Il y était, il les avait trouvés, mais ce spectacle le désolait. Tous les somnifères qu'avait pu (et du) avaler Cerbère n'avaient jamais réussit a le coucher comme il l'était. Il aurait fallu plus d'une centaine de balles de M249 pour rendre Fierte si immobile.
Pulse s'était adossé à la porte, rajoutant 2balles à son chargeur, silencieux, il observait son binôme sans oser rien dire.
LS fit quelques pas au milieu de l'allée de lits: "LOBOTOMIE", c'était le mot qui revenait sur chacun des dossiers accrochés sur les montures des lits. Il était tous la. Ses héros, ses camarades... Nosfe semblait toujours autant puer des pieds, Phat-Man bandait encore...
Puis LS s'approcha de Neocam. Il lui caressa la joue, l'embrassa, versa une larme: elle lui avait tellement manqué.
Une RAGE indicible lui montait au ventre. La RAGE du RAA*, la folie, le sang, le sang.... LS faisait son possible pour la contenir.
Puis il s'approcha de DS, de lui, avant. Avant tout ça. Avant le point d'orgue de sa carrière militaire, avant vice-colonel, avant LS. LS remarqua le CoM-LinK rose, modèle spécial offert par le GE lors de son passage a la Lune en tant que taupe, au bras de DS. Il le prit et le mis a son bras.


**Bruits de mitrailleuses lointains**

LS se redressa.

Pulse: LS, Je crois qu'ils ont des problèmes pour trouver la sale de clonage.
LS: Normal, la salle de clonage est a 5 mètres d'ici.
Pulse: Tu...
LS: Diversion mon grand, diversion.

Pulse fut choqué sur le moment, puis il compris. LS n'avait pas besoin d'eux, et pas envie de les payer. Ils étaient seulement pour lui permettre de gagner du temps pour cloner le maximum de RAA* possible. Pulse eut un frisson quand LS prit son épée laser et entreprit de tuer tout les RAA* dans la salle: ils devaient mourir pour être clonés. LS marqua un temps devant le corps de Neocam avant d'allumer son épée à coté de sa tête. Idem devant "DS".
Sans un mot ils se dirigèrent vers la salle de clonage, ou LS, après avoir fermé la porte derrière lui (il avait volé les cartes d'accès aux infirmières), dit a Pulse:


LS: Appelle moi Dark-Seven (DS) maintenant garçon.


Dernière édition par le Dim 9 Sep - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Sam 1 Sep - 18:29

Salle de clonage, 20 minutes plus tard

Le corps d'une jolie demoiselle était en train de prendre forme, allongé dans la seule cuve de la pièce.
DS avait du chercher un peu dans les fichiers informatiques du centre Lunaire: ils avaient pris toutes les informations génétiques et mémorielles des RAA* capturés avant de les lobotomiser.
Neocam fut la première que DS voulu cloner, ayant travaillé pour les centres de clonages de l'armée avant de s'engager dedans, DS savait comment lancer le procédé.


**Vidange de la cuve**

Pulse restait collé à coté de la porte, M4A2-SD prêt.

**Animation**

Un bruit d'électrochoc accompagna la secousse du corps.

**Transfert Mémoriel**

On entendait toujours des bruits de combats lointain. Au moins 2 des mercenaires avaient du survivre, ce qui apparu comme un exploit pour DS. Pour l'instant eux n'étaient pas repérés, mais pour combien de temps?

**Transfert Mémoriel terminé**

La cuve s'ouvrit à l'horizontale et la jeune fille en sortit. DS se précipita vers elle, la pris dans ses bras.

Neocam: Que...?
DS: Enfin je te retrouve... je t'explique tout dans 5minutes, pour l'instant sors de la et mets ça.

Il lui tendit un pyjama d'infirmière et lança une nouvelle procédure. L'écran afficha:

Citation :
Clonage de l'über-soldat Phat-Man

La cuve se referma, puis DS mit un étrange casque sur la tête.

DS: Neocam, tu peux me transférer le fichier mémoriel la? Ca prendra pas longtemps, il me manque que 1mois de mémoire...

Neocam semblait toujours ne rien comprendre, mais s'exécuta. DS ferma les yeux, et les re-ouvrit 30 secondes plus tard.

DS: Je suis entier maintenant....
Neocam: Et maintenant tu m'expliques aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Dim 9 Sep - 19:44

Salle de clonage, 3h42.

Voila plus d'une heure que les bruits de combats avaient cessés.
Un étrange silence régnait dans la pièce, où la quasi totalité des soldats RAA* se serraient. A peine DS avait il fini de leur expliquer la situation que des gardes lunaires avaient fait irruption dans la salle, à la recherche des autres intrus, ceux qui avaient tués les infirmières et les RAA*. Les 2gardes n'avaient évidement pas prévu de tomber nez à nez avec un Phat-Man en pleine forme qui leur éclata le crâne en moins de 15secondes, refermant la porte derrière eux. Les recherches s'étaient poursuivies normalement jusqu'au 5dernieres minutes: les Lunaires s'étaient rendus compte de la disparition des 2 gardes, et les appels qu'ils essayent de passer sur leurs radios faisaient sentir à DS que l'affrontement serait inévitable. Fierté sortit à son tour de la cuve, et Nosfe lui tendit l'uniforme d'un des gardes morts.
Fierté entreprit de l'enfiler, mais en fit craquer la quasi totalité des coutures.


Fierte: C'est quoi ces sapes de gay? Et qu'est ce que je fous la moi?
Phat-Man: Je t'explique après... vous savez qui il nous manque...

Les RAA* entassés dans la pièce, habillés de pyjamas d'infirmiers déchirés, firent "oui" de la tête. Rayne fit un pas vers DS et, sans dire mot, comme toujours, lui fit signe de lancer le programme. DS s'exécuta.

Citation :
Clonage de l'über-soldat Cerbere

Il avait attendu la fin pour le cloner, craignant de ne pouvoir le contenir.
Alors que l'opération venait de débuter depuis 5minutes, des bruits de pas se firent entendre de l'autre coté de la porte. La conversation était à peine audible à travers l'épaisseur métallique qui les séparait des soldats.


Soldat1: Leurs radio sont la dedans...
Soldat2: Bon, on attend les renforts?
Soldat1: Je crois qu'il vaut mieux oui...

Pulse se retourna vers DS, l'air de dire "il serait peut être temps de sortir". Maxounet faisait tourner un MP5 qu'il avait ramassé sur le cadavre d'un des gardes, en répétant inlassablement "arme de taffiole, arme de taffiole, arme de taffiole..." Au bout d'un moment, DS s'adressa à eux.

DS: Bon, dès qu'il est là, on sort. Puis discret jusqu'au spacio-port, discret, on prend un transporteur, et on rentr...

**PUM, PUM, PUM!**

Des bruits sourds contre la porte: les soldats semblaient avoir reçu du renfort, et ils essayaient de défoncer la porte.

Soldat3: Puta*n de porte de mer**!
Soldat1: Ils ont bloqué la porte de l'intérieur...

De l'autre coté, Ratu, adossé à la porte, sourit d'un air satisfait. Mais son sourire s'effaça vite...

Officier: Bon, allez me chercher les explosifs.
Soldat1: Euh... dans notre porte bâtiment?

L'officier avait du regarder son subalterne d'un air particulièrement méchant car ce dernier s'empressa d'obéir, et revint 10 minutes plus tard. Les RAA* entendirent qqn placer des charges...

Soldat6: Les charges sont en place mon adjudant.
Adjudant: Très b...

Avant qu'il n'ait pu finir de donner ses ordres, la porte en acier vola littéralement 3 mètres plus loin écrasant un des soldats sous son poids, et sous le poids de Phat-Man, Maxounet, et d'un Cerbere nu, qui s'étaient jetés dessus. Les autres sortirent de l'obscurité de la pièce, une épée laser s'alluma...

Honneur: Huuuuuuuuum, ça sent la liberté, vous trouvez pas les gars?
Nosfe: Pour l'instant ça sent surtout le sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Dim 9 Sep - 20:35

Transporteur de troupes lunaire, 7 Mai 2157, 20h

Deux semaines étaient passées depuis leur fuite du labo lunaire, et nos héros avaient réussi à infiltrer un vaisseau lunaire en partance pour Terre, déguisés en soldats. Ils étaient tous ravis de quitter ce fichu satellite... Ils étaient à mi-chemin, quand une voie leur rappela la destination.

Voie d'hôtesse sexy: Chers soldats lunaires, vous qui vous battez pour notre sainte Selênê... blablablablablabla... bonne chance et revenez nous vite d'Égypte!

DS redressa la tête: ce n'était pas du tout prévu comme ça. Les troupes n'étaient donc plus affectées à l'Inde? Pour les autres cela ne faisait pas un grande différence: il leur avait promis un retour sur Terre, pas de destination, rien. Mais il devait passer par l'Inde pour rejoindre l'Empire Sino-Russe, et semer Pulse par la même occasion. Comme s'il avait lu dans ses pensées, ce dernier se tourna vers lui.

Pulse: Vous vous rappelez de votre promesse?
DS: Bien sur...

En fait c'était surtout Pulse qui se rappelait plus de sa promesse: "Tu mets les habits du monsieur, tu obéis a mes ordres, tu m'aides a libérer le RAA*, et tu peux rentrer chez toi, avec ma précieuse aide". DS avait fait bien attention a ne surtout pas promettre de retourner a l'AT. Il avait promis à Kermarec et d'autres de les rejoindre, mais désormais la plupart d'entre eux étaient au GE, sa décision était donc prise.

Phat-Man: Dis DS, il serait peut être bon de prendre le contrôle de l'appareil afin de pas re-finir prisonnier des lulus, non?
Fierte: Il a pas tort.
DS: On prend contrôle du vaisseau, on ouvre les sas de parachutages pour obliger les soldats à quitter le navire et on atterrit où on veut? Ok.

Ils se levèrent (Cerbere était déjà en route: il s'était reveillié à la phrase "prendre le contrôle"), et se mirent en marche. Seul Pulse resta assis dans la cabine, muet.

Pulse: Ah, et les RAA* rejoignent l'AT?
Nosfe: Keskidi?

DS fit demi-tour, et assomma Pulse d'une magistrale droite.

DS: Rien, t'inquiètes. On le parachute pas trop loin d'alliés si ça te dérange p...

**Coups de feu**

Phat-Man: Go go go les gars, Cerbere et Rayne commencent sans nous!!

40minutes plus tard, ils étaient dans la salle de pilotage. Autant trouver un moyen d'ouvrir les sas pour faire appel d'air dans tout le reste de l'appareil et éjecter donc par la même occasion plus de la moitié des troupes qu'il transportait n'avait pas été dur, autant piloter le vaisseau se révélait être une autre paire de manches... A force de tapoter toutes les touches qu'ils purent, ils obtirent enfin un signe encourageant:

Citation :
Pilotage automatique enclenché.
Direction: Inde.

DS: Bien, assoyons nous.

Un petit voyant se mis a clignoter, leur rappellent qu'il conviendrait mieux de se rendre vers l'Égypte, nouveau théâtre des opérations. Au bout de 2minutes de clignotants intempestifs, Phat-Man l'écrasa de son énorme chaussure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Lun 10 Sep - 21:18

Le 11 Mai 2157, 21h34, Hôpital Allié

Journaliste: Un transporteur Lunaire c'est donc crashé en plein territoire Sino-Russe. La cinétique de l'appareil semblait pourtant à l'origine le diriger vers l'Inde... Apparemment une défaillance du vaisseau lunaire, vaisseau très peu fiable comme l'ensemble du matériel lunaire qui...

Pulse tourna la tête dans son lit. DS l'avait parachuté et c'était crashé par la suite... C'était évidement, son ex-vice-colonel ne voulait surtout pas retourner à l'AT pour y être jugé... qui l'aurait voulu d'ailleurs? Il avait tenté de fuir, mais...
Pulse fit le vide dans son esprit: il avait du répondre aux questions des services de renseignements toute la journée. Ceux ci lui avait bien dit qu'aucun corps ne semblait avoir été parachuté après le sien.... S'en était fini de DS pensa Pulse....



Même moment, beaucoup de kilomètres plus loin, Vladivostok

Une belle blonde de taille moyenne poussait un fauteuil roulant sur lequel un homme encapuchonné semblait avoir quelques difficultés à respirer.

Homme: Où sont les autres?
Femme: Je t'ai déjà dit que j'en sais rien. Morts ou cachés. Certains ont sautés avant le crash, d'autres comme toi sont restés dedans... une chance qu'on ait l'habitude des atterrissages catastrophe avec le RAA...

DS, car c'était bien lui! soupira... il n'y avait plus assez de parachute pour lui et d'autres, il s'était assis sur le siège de pilote, avait attaché sa ceinture... et puis trou noir, des éclats de verre lui avaient lacéré le visage, ce qui lui valait d'être couvert de plaies. La ceinture lui avait broyé les cotes, certaines de ses vertèbres avaient été fracturées... il ne devait cependant sa vie sauve qu'à cette foutu ceinture et à ses implants... mais les autres?
Neocam l'avait ramassé, un peu soigné comme elle le pu, puis, après avoir fouillé le secteur, ils partirent en espérant trouver Moscou au plus vite.
En effet, en rejoignant la capitale, ils pourraient s'adresser directement, espéraient ils, à un gradé de l'armée pour lui expliquer la situation et espérer rejoindre les rang de l'Armée Impériale. Pour l'instant ils étaient encore considérés comme des ennemis sur le territoire, ce qui, quand les gens les reconnaissaient (ce qui n'était pas souvent le cas dans les régions de la Chine qu'ils traversèrent), ne facilitait pas le trajet. Mais ils étaient sûrs que s'ils se faisaient arrêter maintenant et ici, il leur faudrait au minimum des mois pour pouvoir s'adresser à un responsable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Seven
Vice-Colonel
Vice-Colonel
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   Lun 10 Sep - 21:54

Le 19 Mai 2157, 19h17, Moscou

Quant DS posa enfin le pied dans le capitale de l'Empire, il sentait qu'une nouvelle vie allait commencer. Sans les RAA* peut être. Sans les RAA non plus. Son avenir, pour une fois, était on ne peut plus incertain. Il devait peut être se rendre aux près de dirigeants de l'Armée pour la ré-intégrer, mais aux vues de son CV de transfuge multirécidiviste, de ses opinions politiques anti-lunaires et pro Império-Allié, de nombreux généraux l'auraient fait pendre bien avant qu'il ne mette un pied dans leur bureau.
Neo_Cam lui fit signe de rentrer dans un bar: il était tant de se reposer. Le voyage avait été long mais relativement bref, et le fait de ne plus avoir Pulse aux trousses avait grandement arrangé les choses. Grâce à l'attention particulière de NeoCam et à ses implants, DS avait presque entièrement récupéré: maintenant seules de nombreuses plaies lui déformant le visage et une légère tendance à boiter laisser transparaître le crash. Un petit tour à la cuve ne ferait pas de mal....
Ils s'installèrent au fond du bar, Neocam commanda un Vodka (russe oblige), DS un Gin-Kas, pour changer du Whisky-Coca. (Le patron le regardait d'ailleurs de travers)


Neocam: Bon, et maintenant?
DS: Ben je sais pas... faudrait trouver quelqu'un qu'on connaît pour parler de nous à des généraux sans trop se mouiller....

DS regarda le CoM-LinK spécial FAR* à son poignet d'un air pensif. Tout d'un coup, l'objet se mit à vibrer.

Citation :
Vous avez enfin repérer un membre de votre liste de référence.
Le matricule 16099 (enregistré sous le nom de "Godanov") est en approche.

Une carte apparue a l'écran, un point lumineux en mouvement....

DS: Godanov... Si j'avance, Suivez moi...

Il se leva, un sourire radieux sur les lèvres, se dirigea vers la sortie.

DS: Je me demande ce qu'il peut bien foutre ici...
NeoCam: Faut voir... en tout cas, il tombe à pic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Objectif: RAA*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Objectif: RAA*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'objectif "XYZ"
» l'objectif de mon G11 reste ouvert
» J'ai atteint mon/mes objectif(s) !
» Objectif de la journée
» placement swisslife "objectif juillet 2015"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Régiment d'Assaut du Grand-Empire :: Chroniques-
Sauter vers: